achrochape

Achrochape

Achrochape est un durcisseur de surface idéal pour protéger et revêtir les sols industriels. Ce produit est un mélange de granulats dont la propriété abrasive offre une résistance exceptionnelle au sol sur lequel il est appliqué.

Achrochape contient également des agrégats minéraux à la dureté très élevée. Un liant hydraulique, enrichi d’additifs réactifs, lie ces différents éléments pour créer un durcisseur efficace.

Catégorie :

Description du produit

Achrochape, un durcisseur contre l’abrasion et le roulage intenses

Offrant une excellente résistance au roulage et d’abrasion intenses, Achrochape présente l’intérêt d’être un revêtement anti-statique, caractéristique bien utile dans de nombreuses industries. Enfin, il est possible de se procurer une version Ciment PMES sur demande.

Un produit de qualité et polyvalent 

Offrant une résistance exceptionnelle aux sols, Achrochape est un produit dont la qualité est certifiée par le classement performanciel I.P.R.U. : 2.3.4.3. Ce dernier, délivré par le CSTB N°10-26022879*01, est confirmé par la Certificat CE C70 F10 A1,5 AR0,5, qui garantit que ce produit répond aux normes Européennes.

Généralement proposé de teinte « gris ciment », ce produit est également disponible en 14 coloris différents pour plus de fantaisie. 

Achrochape peut ainsi être appliqué sur des sols destinés à de nombreux types d’activités. Les principaux lieux d´application de ce produit sont les ateliers de stockage et de manutention, les pistes de roulements, rampes d’accès subissant de fortes sollicitations… Les quais de chargement et les bâtiments industriels en général peuvent également utiliser Achrochape pour protéger leurs sols et leurs dallages face aux nombreuses sollicitations qu’ils supportent.

Une efficacité redoutable doublée d’une facilité d’utilisation

Prêt à l’emploi, l’Achrochape doit simplement être épandu manuellement ou mécaniquement. Deux passes sont nécessaires si on opte pour la première méthode, qui requiert un saupoudrage de 2,5 à 3.5 kg de produit par m2 pour chaque passe. Si on réalise l’épandage de l’Achrochape de façon mécanique, il faudra le faire en une seule passe, à raison 8 à 12 kg par m2.

Une couche d’usure est d’abord réalisée par-dessus une chape. Celle-ci sera plus ou moins épaisse en fonction des charges qu’elle devra supporter. Le béton est ainsi coulé en même temps que le durcisseur, afin que ce dernière intègre parfaitement la surface du sol et soit pleinement efficace. 

Une fois réalisée cette première étape, on doit attendre que l’humidité présente dans le béton ait été absorbée par l’Achrochape. Puis, il convient de talocher le sol grâce à une truelle manuelle, idéale pour les recoins et les angles, ou mécanique, suffisante pour la plus grande partie de la surface.

L’Achrochape mélangé à de l’eau produit un coulis permettant de créer une chape incorporée qui, une fois étalée sur le béton taloché encore frais, offrira un revêtement résistant et anti-statique exceptionnel.

Attention cependant : le béton doit être complètement pris avant que le sol ne puisse servir. Si le trafic prévu sur le dallage est léger, un délai d’attente de 7 jours suffit ; en cas de trafic plus important, il est plus prudent de compter 28 jours entre l’épandage et la mise en service du dallage.

Téléchargements

pdf Fiche technique Achrochape
pdf Fiche de sécurité
pdf Certificat CE
pdf Rapport CSTB Achrochape